Quelques outils technologiques pour lutter contre les addictions

Quelles méthodes technologiques pour lutter contre les addictions ?

La technologie se développe constamment et est de plus en plus utilisée dans le domaine de la médecine, notamment pour le traitement de divers types d’addictions. Elle offre en effet de nouvelles techniques pratiques pour soigner les dépendances et adopter des habitudes plus saines. Très utile pour la prévention, elle complète le classique arsenal thérapeutique. Ainsi, que ce soit pour les dépendances liées à une substance ou les dépendances qui ne le sont pas, la technologie fait désormais partie intégrante des dispositifs utilisés dans la lutte contre les addictions.

Rétrospection sur la notion d’addiction

L’addiction est un trouble cérébral chronique hautement récidivant, en dépit de la connaissance des conséquences nocives qu’elle entraîne. L’une des principales difficultés dans les programmes de traitement de ce mal, c’est le risque de rechute. S’agissant du tabac par exemple, les facteurs prédisant la rechute se traduisent par de fortes émotions, la nervosité, le « craving » (irrépressible envie de consommer), le changement de situation professionnelle, sociale ou familiale, la présence d’antécédents dépressifs, etc. Plusieurs autres exemples peuvent être pris en compte sachant qu’on peut être dépendant à presque tout, tant qu’il s’agit d’une habitude.

Les casinos en ligne : pionniers de la lutte contre l’addiction

Le monde des casinos en ligne a pris un réel coup de boost ces dernières années avec l’émergence de plateformes de jeu et de développeurs innovants. Cependant, bien que le secteur des jeux d’argent en ligne soit un minimum régulé, cela n’empêchait pas l’apparition de certains cas de dépendance. Les meilleurs opérateurs de jeu en ligne ont alors très tôt cherché des solutions afin de garantir à leurs membres un environnement de jeu sûr. De fait, en 2023 les mesures prises pour lutter contre l’addiction chez les joueurs sont multiples sur les plateformes sérieuses.

Entre les politiques de jeu responsable, d’auto-exclusion et les partenariats avec des organismes d’aide, on pourrait bien dire que les casinos en ligne ont impulsé cette lutte contre la dépendance aux jeux d’argent, probablement l’une des plus dangereuses. En tant qu’amoureux des jeux de casinos en ligne, vous pouvez donc être tranquille quant au niveau de sécurité et de confidentialité sur les tops casinos recensés par les guides fiables. Parallèlement, plusieurs avancées de la technologie font leur incursion dans le combat contre les addictions en général ; des avancées que les organismes et casinos en ligne accueillent déjà volontiers.

La réalité virtuelle, pour réduire l’addiction aux jeux

La thérapie par exposition est aujourd’hui très utilisée pour traiter de nombreuses addictions, notamment celles face aux jeux d’argent en ligne ou jeux vidéo. Le principe est simple : accompagner le patient afin qu’il développe des réponses cognitives et comportementales adaptées en le confrontant à des situations à risques. Les casques de réalité virtuelle permettent de renforcer le réalisme et garantissent un environnement sécurisé, tout le contraire des expositions en vie réelle.

Initialement réservée aux patients victimes de phobie ou d’anxiété, la réalité virtuelle a fait ses preuves dans le domaine de l’addictologie. La thérapie avec cette technologie est progressive. Elle débute par les situations les plus simples à gérer pour le patient, pour petit à petit aller vers celles qui le sont moins, être à proximité de jeux vidéo ou voir quelqu’un jouer sans pouvoir le faire par exemple. Elle intervient généralement après un sevrage avec suivi psychothérapeutique et médicamenteux, à l’étape de la gestion du « craving », c’est-à-dire au moment où l’envie irrépressible de l’addiction fait son entrée.

Doté d’un casque de réalité virtuelle, il se voit plongé dans un univers dans lequel il est directement confronté au déclencheur qu’il redoute : les jeux vidéo ou jeux d’argent (domicile, casino, bar) dans différents contextes sociaux. Autant de décors dont le but est de déclencher les réponses comportementales, émotionnelles et cognitives identiques à celles qu’il subit dans son quotidien en raison de son addiction aux jeux. Le patient doit alors appliquer les méthodes de gestion du stress apprises afin d’évoluer et de mieux maîtriser ses envies. Tout ceci est fait en toute sécurité et en toute confidentialité, puisque les séances se déroulent en compagnie d’un professionnel de santé.

La révolution de l’Intelligence Artificielle

L’on se sert déjà de l’Intelligence Artificielle dans le domaine de la santé pour diagnostiquer et soigner de nombreuses maladies, des troubles de santé mentale au cancer. Autant que le Metavers, déjà imminent, l’IA a la capacité de modifier les approches en proposant des soins plus efficaces et personnalisés selon les types de dépendance. L’Intelligence Artificielle peut être utilisée de plusieurs façons dans la lutte contre les addictions.

Une prévention des rechutes

L’Intelligence Artificielle pourrait avoir un réel impact sur la prévision et la prévention des rechutes. L’une des plus grandes difficultés dans le traitement des addictions est le fort taux de rechute, qui est susceptible de se produire après des mois ou même des années de sobriété. Les outils alimentés par l’IA sont capables de faire une analyse du comportement d’un patient, notamment son activité sur les réseaux sociaux, pour détecter les signes annonciateurs d’une rechute. Les informations récoltées sont alors utilisées afin de développer un soutien et des interventions ciblées pour prévenir une rechute.

Un traitement personnalisé

Une Intelligence Artificielle peut établir des plans de traitement adaptés à chaque patient. Les addictions représentent une condition handicapante qui affecte les personnes de façon différente. Par conséquent, un plan de traitement qui fonctionne pour un individu peut ne pas fonctionner pour un autre. Une IA a la capacité d’identifier les meilleures options de traitement pour une personne en analysant ses antécédents médicaux, son profil génétique et plusieurs autres facteurs pertinents. Ces options pourraient inclure une thérapie comportementale, un traitement assisté par médicament ou encore une combinaison des deux.

Un traitement plus accessible

L’Intelligence Artificielle pourrait améliorer le caractère abordable et l’accessibilité des traitements des addictions. En effet, de nombreuses personnes dépendantes ont des difficultés à accéder à des traitements adéquats en raison de coûts élevés, de manque de ressources dans leur région ou d’interminables listes d’attente. Les plateformes de télémédecine, les chatbots et les assistants virtuels alimentés par l’IA pourraient participer à combler ces lacunes en fournissant aux victimes d’addiction un soutien et des conseils illimités à chaque fois qu’elles en ont besoin.

L’avènement de la téléthérapie

La pandémie du coronavirus a contraint de nombreux professionnels de la santé à revoir la mise en place de leurs thérapies. C’est dans ce contexte que les avancées de la technologie en matière de lutte contre les addictions se sont fait sentir. Le phénomène des téléconsultations a pris de l’ampleur, même si beaucoup continuent de douter de l’efficacité d’une telle méthode.

Pourtant, les thérapies en ligne permettent au thérapeute de voir l’environnement dans lequel vit le patient, ce qui lui permet d’avoir accès à des informations qu’il aurait pu obtenir difficilement. Aussi, contrairement à la croyance populaire, l’alliance thérapeutique établie en ligne ne diffère pas statistiquement de celle établie en face à face pour des patients qui présentent des addictions.

L’option de la téléthérapie est d’autant plus intéressante, car il est plus facile pour un patient souffrant de dépendance d’être honnête et de s’ouvrir au sujet de ses luttes s’il est dans un environnement familier et sûr. La thérapie en ligne peut aussi être plus accessible à ceux qui vivent dans des régions rurales ou éloignées où il pourrait être difficile de trouver un excellent thérapeute pour l’accompagner.

Les applications mobiles au service de la lutte contre les addictions

De nos jours, il existe des applications pour presque tout, et le domaine des addictions ne fait pas exception. Qu’il s’agisse de réduire sa consommation d’alcool, sa fréquence de jeux, ou même lutter contre l’addiction au sexe, il y a de nombreuses options. Elles fournissent pour la plupart au patient des informations importantes sur leur état, des conseils pour le motiver et des outils précieux leur permettant de suivre sa progression vers la guérison. Ces applications mobiles ont l’avantage de faciliter les échanges sociaux, ce qui contribue considérablement à rompre la stigmatisation et l’isolement que ressentent constamment les victimes d’addictions. Elles offrent plusieurs précieux avantages aux utilisateurs souhaitant se départir de leurs addictions. On dénote entre autres l’anonymat, le coût dérisoire ou carrément gratuit, une accessibilité constante ainsi qu’une facilité d’accès.

À ce jour, plus de 100 applications mobiles ont été créées pour l’accompagnement de personnes souhaitant lutter contre leur addiction. Elles offrent aux patients des stratégies pour maintenir leur motivation et l’améliorer. Cela inclut des activités de loisirs, des méthodes de relaxation, un accès personnalisé aux progrès qu’ils réalisent (récompenses virtuelles et statistiques), des informations psychoéducatives et une amélioration de leurs relations sociales (forums de discussion, communautés en ligne, construction d’une e-réputation, localisation des groupes d’entraide).

Des applications mobiles à l’Intelligence Artificielle en passant par la réalité virtuelle, la technologie met donc à notre disposition plusieurs méthodes différentes pour venir à bout des addictions. Les patients y voient une assistance en temps réel qui leur permet de rester concentrés et motivés à atteindre leur objectif. Pendant que certaines apps aident à réprimer les envies de jouer, de fumer, de boire ou de se droguer, d’autres aident à reconnaître et à intervenir convenablement en temps de crises et d’autres encore, aident à venir à bout d’addictions au sexe, au travail ou aux médicaments. L’ensemble de ces innovations technologiques représentent donc un espoir pour les personnes aux prises avec n’importe quel type d’addiction.